mardi 24 juin 2014

Cette surmédiatisation est une vrai plaie.

J ai regardé un reportage sur les recherche d emploi  ainsi les difficultés qu' ont certaine personne à se remettre en question .

On a du mal à comprendre pourquoi après tant d efforts ceux ci ne sont pas récompensés
Le plus drôle dans cette histoire c est pourquoi s attacher à un concept qui ne rapporte plus rien voila mon analyse  du reportage

1) Une jeune fille recherche un emploi dans le communication avec un bac + 5
Elle n a pas encore compris que la plus part des employeur ne recherche personne .Des candidates comme elle ,elle en reçoit des dizaine par jour à sa place  .Ils ont un devoir de recevoir des candidates ou candidats à l embauche cela est compris dans leur budget annuel.

2) Une personne d un certain âge essaye par tout les moyen se remotivant dans la classe ouvrière milieu bien différent des cades  effectivement .Restant sur une note d optimisme sans vraiment y croire .

3)    Et enfin une personne de mon âge précaire avec à son actif plus de contrainte  avec un grand espoir que sa voiture ne tombe pas en panne .
Nous nous lamentons  d un système qui ne reconnait plus les diplômes ou l expérience  de chaque individus et les difficultés de chacun et de chacune


Pourquoi continuer dans ce cas à accepter cette souffrance comme une bénédiction avec l espoir que demain cela ira mieux qu' aujourd huit.
Si l emploie n existe plus c est peut être parce que nous l avons vendu sans tenir compte du facteur humain qui lui ne cesse de progresser et de se multiplier .

Nous aimons bien souffrir et prendre chez les autres ce qui nous convient le mieux encore que cela n est pas sur que cela vous convienne.

C est reportage ne nous même nul part dénonçant un fait sans solution avec comme mot de fin c est" la fatalité " c est comme ça .

Pas forcément ,une vie cela se défend sa famille, ses enfants , leur futur, le votre également .Il ne suffit pas de dire à si j avais 4000 euro par moi cela irai mieux  trop facile .

Il y a pourtant une autre solution une solution qui ne plait à personne mais qui ferai tourner les aiguille dans le bon sens .

Etre esclave   de son travail n est pas logique ni dans notre nature .Le travail c est un chez soi ,voir ses enfants, sa famille et partager avec son prochain .L automatisation  à outrance, délégué nos efforts à de l assistanat informatique ne nous même nul part tout cette assistanat à ses limites et celle ci sont atteinte.

Tant que nous resterons sur la mauvaise route il n y aura pas de solution mais des contraintes.
Ce projet mis en ligne sur la création d une association, d une communauté Amish Mennonite en Europe  est un pas il reste beaucoup de travail pour que ça réalisation voit le jour .

Mais c est avant tout remettre l humanité à sa place et comprendre  que le web internet ne résoudra pas vos problèmes mais que  si certain métier on disparu une part de nous même a disparu avec eux .

Nous vivons contre notre nature et contre la nature erreur  qui est fatal à toute économie .

Quel drôle d  idées d embaucher quelqu un que l on ne connait pas , moi le premier je le ferai pas mais honnêtement cela fait passer le temps et arrange tout le monde employeur comme employé .

Je vous attend pour suivre une autre route ,elle est simple, elle est écrite il suffit de venir à lui comme il est venu à moi .

A bientôt.




Ce choix vous ne l avez pas vous ne l avez d ailleurs jamais eut. Tout est écrit il suffit de suivre l exemple accompli.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire